A cause de la vidéo ? Oui entre autres ! Zinsou nous a insultés. Et il n’y a pas eu beaucoup de gens pour répliquer. Un de ceux qu’on croyait les nôtres nous a trahis. Heureusement que la courageuse bloggeuse togolaise Farida Bemba Nabourema a crié « Si vous êtes Béninois et abruti, votez ZINSOU2016 !!! » . On va faire comme elle ! Là c’est le coup de trop. Alors, oui ! On sort la verve militantiste aujourd’hui.

Tous sauf Zinli ! A bas le néo-colonialisme !

Je vous vois venir. Les donneurs de leçons sur le contexte. La vidéo, je l’ai vue en entier et je suis toujours aussi révolté par les mots qui résonnent comme le glas d’un nouveau bateau négrier qui fonce sur nos côtes pour nous arracher tout ce qui nous reste : la dignité et l’humanité. Je sais qu’on n’a pas la même sensibilité vu que le système a réussi à étouffer toute espèce de fierté chez beaucoup. Alors si vous n’aimez pas mon point, tant pis. Passez votre route et laissez-moi user de mon droit de m’indigner. Ici c’est mon blog. Ecrivez le vôtre.
Pour ceux qui veulent néanmoins faire de quelque chose de sain de leur jugeote, voici les 5 raisons pour lesquelles, même en rêve je ne vote pas Zinsou Lionel.

Raison 1 : Lionel Zinsou est un béninois travesti
Si si. Pendant la colonisation et au cours de l’esclavage, les maîtres blancs se sont toujours rassurés de la collaboration de quelques traîtres qui pouvaient clocher des deux côtés. Vous en cherchez un nouveau prototype ? C’est Zinli. Le monsieur est 100% béninois et 100% français. Bravo mais à défaut d’être Jésus cette union hypostatique me semble questionnable. Si on n’est pas dans son cœur pour savoir où penche réellement son cœur, qu’on nous permette de nous servir de nos doutes pour nous abstenir vu qu’il a eu toute sa vie en dehors de ce pays et que beaucoup supputent qu’il n’est même pas fichu de tenir 10 minutes de conversation suivie dans une de nos langues maternelles – ce qui reste à être vérifié. Les faits en tous cas, c’est qu’il a un accent français, il a mangé et fumé français toute sa vie et ne s’habille béninois que lorsqu’il est au Bénin. D’ailleurs, c’est la pointe d’humour du moment, est-ce que Zinli peut danser le Zinli ?

Et puis depuis quand un bon béninois promène son père partout pour prouver qu’il est béninois ? Nous on sait que Lionel Zinsou est béninois à 100%. Ça nous réjouit même. Mais est ce que lui-même se considère comme béninois tout le temps ? Dans cette fameuse vidéo, c’est un béninois qui causait ou un français ? Je ne vote pas pour le français qui parle dans cette vidéo. Je ne vote pas pour Lionel Zinsou !

Nous on sait que Lionel Zinsou est béninois à 100%. Ça nous réjouit même. Mais est ce que lui-même se considère comme béninois tout le temps ?

Raison 2 : Lionel Zinsou est un banquier
Je l’avoue, je n’aime pas les banquiers. Par banquier j’entends bien ceux qui possèdent les banques ; pas leurs employés. Ce sont bien les propriétaires des champs de coton et pas leurs esclaves que nous dénonçons. Le capitalisme sauvage qui est à l’origine du chaos de notre planète, ils en sont les responsables et les financiers avec les gouvernants véreux dont ils sont encore les receleurs des forfaits et autres crimes économiques. Qui finance les industries de l’armement ? Qui achète nos ressources à vil prix ? Qui est responsable de cette situation intenable où 1% des êtres humains détiennent 50% des richesses de la planète ? Qu’ils fassent semblant de s’en indigner au cours de réunions internationales où le luxe insolent de leurs commodités trahit l’hypocrisie des thèmes qu’ils abordent n’y change rien sauf pour ceux qui aiment les contextes anesthésiques. Les banquiers n’ont que le profit sauvage en tête. Zinli est un banquier et en plus un très bon banquier. Je ne vote pas Zinli !

Qui achète nos ressources à vil prix ? Qui est responsable de cette situation intenable où 1% des êtres humains détiennent 50% des richesses de la planète ?

Raison 3 : Lionel Zinsou a subitement trop d’amis français
Quand je lis la presse française à propos de cette candidature et quand je me rappelle qu’elle est détenue par les magnats de leur économie néocolonialiste, je ne peux m’empêcher de flairer le complot. Il a vécu tout ce temps chez eux et subitement personne ne nous dit rien contre lui. Auraient-ils fait la même chose s’il avait été candidat en France ? Au contraire on a droit à une symphonie de sympathie.

Zinli n’a donc aucun cadavre dans le placard. Zinli il est tout beau, tout bon, tout intelligent et surtout tout riche… Quand je pense que ce métisse a suscité la contradiction de beaucoup avant de se hisser aussi haut, il faut vraiment que les intérêts soient importants pour qu’aucune voix ne dissone. La plupart le voient déjà à la tête du pays. Une certaine presse a même affirmé ce qui suit : « C’est le seul français à la tête d’un pays d’ Afrique». TF1 dit que le Bénin est sa deuxième patrie.  Venez me dire que ça n’est pas suspect… Le candidat Lionel Zinsou est trop apprécié par la France. La France c’est l’ex-colon. Je ne vote pas Zinli !

Le candidat Lionel Zinsou est trop apprécié par la France. La France c’est l’ex-colon. Je ne vote pas Zinli !

Raison 4 : Lionel Zinsou n’a pas de respect pour l’Afrique
Il y a ceux qui pensent que Zinsou est afro-optimiste. Moi je pense maintenant qu’il est surtout afro-insultant parce que son optimisme c’est pour dire aux gens, venez-vous faire des sous en Afrique et après on verra comment on redistribue la croissance. Je sais que certains diront que je monte trop vite sur mes grands chevaux panafricanistes mais je ne les écoute pas. Ils peuvent toujours roucouler. Parlons donc de cette fameuse vidéo qui a transformé des incultes patentés en spécialistes du contexte. Cette fameuse vidéo dont on aurait tant voulu que personne ne parle et avec laquelle, on veut nous enseigner les subtilités de l’interprétation.
Nous voilà dans une séance de l’UMP – le parti de Sarkozy – dont le sujet est la mondialisation et les valeurs … je sais plus trop ; en tous cas un truc bidon dans ce genre-là. Après avoir débité beaucoup de phrases intéressantes pour ceux qui aiment le verbiage comme moi, Zinsou va parler du continent paternel. D’abord, il commence par dire que l’Afrique est un « petit continent au sud de l’Europe ».

Peut-être qu’il a quelques trous de mémoire en géographie économique notre prof, finalement. Comparée à qui l’Afrique est un « petit continent au sud de l’Europe ? Petit en termes d’argent ? On nous vole tout notre argent. En termes de superficie ? Pour aider le prof Zinli et les autres qui ont tout gobé parce qu’il parle un français élaboré je m’en vais citer Jean-Paul Pougala :

«L’Afrique est un très grand continent, avec ses 30.418.873 kilomètres carrés, représentant les 6% de la terre et 20,3% des terres émergées. Alors que les 46 pays de l’Europe totalisent une superficie de 5.917.619 kilomètres carrés, c’est-à-dire que l’Europe entière, du Portugal à l’Ukraine est 4,4 fois plus petite que l’Afrique. Pourtant, dans l’imaginaire collectif, les Africains sont convaincus d’être dix fois plus petits que l’Europe, de disposer moins d’espace vital que les Européens (…) Grâce à cette carte à première vue anodine, l’Europe a réussi à installer dans la tête des Africains une acceptation de sa supposée supériorité.»

Ce n’est pas fini. En poursuivant dans sa dérive capitaliste, notre compatriote va faire une « révélation » à ses patrons les français qui sont là : roulements de tambour… « L’Afrique appartient à l’Europe ». Pour Zinsou c’est quelque chose de « beaucoup beaucoup plus importante » que ce qu’il disait jusque-là.

Et là encore je vais m’arrêter momentanément car j’ai envie de demander aux nouveaux adeptes du contexte ce qui suit : si cet aspect de son discours est si important pour Zinli pourquoi cela gêne tellement que nous réagissions à ce propos là avant tout le reste ? Anyway, gênés ou pas, progressons.

Apparemment donc, les politiciens français qui étaient là auraient oublié cette vérité cardinale depuis qu’ils ont peur de se faire ravir le gâteau par la Chine, l’Inde et le reste. Alors lui, notre compatriote le banquier ancien prof d’économie, en bon et fidèle serviteur va rafraîchir la mémoire de ses maîtres en leur annonçant la bonne nouvelle : pour le moment ce sont les européens qui détiennent l’Afrique. La Chine elle serait seulement « entrain de l’acheter ».

Si on s’en arrête là, deux choses doivent choquer l’observateur averti qui connaît le sens du mot contexte :

  1. Pour Zinsou, il n’y a rien d’anormal au fait de considérer que l’Afrique est à vendre. Il ne dénonce pas le fait que le premier ministre français parle de l’Afrique comme d’une marchandise que la Chine essaie de s’octroyer. Non. Zinsou s’évertue à lui prouver que, pour le moment, c’est eux les européens qui détiennent le continent.
  2. Pour Zinsou, il suffit d’y investir du capital pour détenir un continent. Sa démonstration pour prouver l’affirmation de la honte s’appuie sur la possession par l’Europe des mines, du pétrole, de l’immobilier et des produits alimentaires du continent… En somme, pour Zinsou, vous détenez le stock de capitaux, vous détenez l’Afrique !

Les économistes néo-colonisés – je les vois arriver – s’apprêtent déjà à me rétorquer qu’il a raison sur ce fait. Je suis désolé mais c’est un raisonnement bidon et pire encore dégradant. Et ce n’est pas parce que vous êtes diplômé en ce genre de fadaises que c’est la vérité ! Comme dirait K-Mal, allumez vos cerveaux pour une fois. Tout ce qu’il y a dans les livres des autres, n’est pas la vérité !

On est tous au courant que lorsque les banquiers voient un territoire, ils n’y voient que des opportunités d’enrichissement. Moi quand je vois l’Afrique, je vois des gens. Je vois nos enfants. Et c’est parce que je n’ai pas envie que nos enfants se fassent éduquer avec l’idée que nous sommes un petit continent appartenant à un autre que je m’indigne contre cette phrase.

Les services de communication de Zinsou se serviront des esprits crédules qui rabâcheront les miettes d’intelligence qui leur reste en prétendant que dans la suite de la vidéo, Zinsou parle de l’Afrique en bien en invitant les européens à jeter sur nous un autre regard, en décrivant la vraie situation du continent… Mais attendez ! Il faut vraiment être historiquement myope pour accepter qu’on nous traite d’esclaves en 2016 et que nous essayons en plus de trouver des excuses à l’offenseur !!!

Lorsque les banquiers voient un territoire, ils n’y voient que des opportunités d’enrichissement. Moi quand je vois l’Afrique, je vois des gens. Je vois nos enfants. Et c’est parce que je n’ai pas envie que nos enfants se fassent éduquer avec l’idée que nous sommes un petit continent appartenant à un autre.

Alors dites-moi ! Si quelqu’un traite votre père d’esclave dans une vidéo de 43 minutes où de temps en temps il demande que l’esclave en question soit mieux valorisé et mieux traité, est ce que cela efface le fait qu’il l’a traité d’esclave ?

Zinsou nous a insultés parce qu’il a parlé de tout un continent comme d’une marchandise qui cherche un preneur. Nous ne sommes pas les esclaves de l’Europe. Le fait qu’ils pillent nos ressources avec la complicité de certains de nos dirigeants ne fait pas de nous leur propriété. Que Zinsou se le tienne pour dit ! Il devrait nous présenter des excuses pour ces conneries là mais il me semble trop béninois pour y arriver. J’aimerais bien le voir dire de la France qu’elle appartient à l’Allemagne !

Zinsou Lionel n’a aucun respect pour la dignité de notre continent et l’histoire de ses enfants. Je ne vote donc pas Zinli !

Si quelqu’un traite votre père d’esclave dans une vidéo de 43 minutes où de temps en temps il demande que l’esclave en question soit mieux valorisé et mieux traité, est ce que cela efface le fait qu’il l’a traité d’esclave ?

Raison 5 : Zinsou aime trop le FCFA
Nous autres les panafricanistes bons teints, on n’a pas tellement de solutions cohérentes et viables vu qu’on n’est pas des profs d’économie diplômés de France mais on déteste le franc CFA comme institution.

On le déteste autant que les français détestaient pendant l’occupation allemande que leur monnaie soit dévaluée de sorte à permettre à l’occupant d’acheter à vil prix leurs productions pour ensuite revenir leur vendre à des prix exorbitants des produits finis de consommation. Quand ils subissaient cette injustice, les français ont appelé ça le nazisme économique. Maintenant qu’ils nous le font subir à leur tour grâce à un coup de démon de notre ancêtre, de Gaulle, Zinsou est un de leurs porte-paroles pour nous dire que le franc CFA est une chance pour nos pays.

En réalité, je ne suis pas très étonné par cette rhétorique pro-colon. Le gars possède des euros il vient acheter sur le marché africain qu’il considère comme sa possession. Qu’est ce qui l’arrange ? Que nous accédions à la souveraineté monétaire où qu’il puisse continuer à nous entuber ?

Dans sa fameuse vidéo, il encourage les européens à renforcer leur union économique et monétaire et nous il nous demande de continuer allègrement à nous servir de la monnaie de l’asservissement. Zinsou Président, il fera avancer la politique monétaire de la sous-région pour qu’on sorte du CFA ou il fera le jeu du trésor et des hommes d’affaires français avec qui il a beaucoup d’atomes crochus ?

Dans sa fameuse vidéo, il encourage les européens à renforcer leur union économique et monétaire et nous il nous demande de continuer allègrement à nous servir de la monnaie de l’asservissement.

Les adeptes du contexte devraient savoir que la cohérence est la première alliée du contexte en analyse du discours. Entre un discours prétendument afro-optimiste et le jeu flagrant en faveur de l’ancienne puissance coloniale, votre ami Zinsou, où montre-t-il davantage de cohérence ?

Vous avez compris mon point sur cette candidature. Le Bénin n’a pas besoin d’un valet à la solde de l’impérialisme français. On n’en a assez eu jusque-là. Nous voulons d’un homme courageux pour nous faire progresser. Zinsou Lionel n’est pas cet homme. Je ne vote pas Zinsou Lionel. Comme dirait l’une de mes amies, Lionel ? « même pas en rêve ! ».

Et vous pourquoi ne voteriez-vous pas Zinli ? Ou même pourquoi voteriez-vous pour lui ? A vos commentaires, prêts écrivez !