Arielle Heaven
Arielle Heaven

Un soir, juste avant de m’endormir vers 22h,j’entrepris de vérifier ma messagerie Facebook pour savoir si j’avais des messages. Il y en avait. Un seul retint pourtant mon attention par son contenu « Belle robe noire ».Ce message venait d’une connaissance masculine avec qui j’interagis quelques fois sur cette plateforme.

Je répondis « Sourire. Tu m’as vu en robe noire quand ? ». La réponse me parvint quelques secondes plus tard « Non loin de ton portail ce soir,quand tu es rentrée ». Je répondis « Ah bon? Je ne t’avais pas vu. Tu faisais quoi là ? ». Lui « J’attendais ta voisine ». Moi « Ok. Tu l’as vue ? ». Cette fois-ci un sms me parvint sur mon portable « Oui,je suis avec elle en ce moment. ». Moi « Je vois. C’est elle qui t’a donné mon numéro sans ma permission? Dis-lui que j’arrive pour elle. Sourire. » Lui « Ah stp Arie, tout est de ma faute, ne lui en veux pas stp. » Moi « Mais non,c’était juste une blague ». Lui « Je suis sérieux Arie, ne te fâche pas contre elle. ». Je répondis, surprise « Mais non, je ne me fâche pas pour si peu. Passez une bonne soirée tous deux. A demain ». Lui reprit « Arie, tu peux descendre stp, je veux bien te voir. » . Moi « Tu dis m’avoir vue en robe noire à mon arrivée ? » Lui « Oui Arie ». Je continuai « Et depuis tout ce temps tu attendais ma voisine ? » . Lui « Oui Arie. » Je continuai à nouveau « Donc tu m’as vue revenir dehors une heure après pour y voir quelqu’un ? ». Lui « Oui ». Je repris « Et à ces deux occasions, tu n’as pas songé une seule fois à m’aborder ? » Lui « Je ne savais pas comment faire ». Moi « Donc il t’a fallu deux heures pour savoir? ». Lui « Je ne voulais pas te déranger. ». Moi « En ce moment-là,tu ne m’aurais aucunement dérangée. Seulement maintenant, je suis déjà au lit et ne peux revenir au portail ».

Il crut d’abord à une plaisanterie, puis se rendit compte que j’étais sérieuse, ensuite insinua que c’est parce que je ne voulais pas le voir que je ne faisais aucun effort, entreprit de me démontrer que j’étais un peu compliquée puis finit par se résigner quand il comprit que je n’étais nullement émue par ses accusations ni ses plaintes. Il avait eu deux occasions de me parler et les a toutes laissé passer parce qu’il avait peur de m’aborder tout seul. Je venais non seulement de lui faire comprendre que la présence de ma voisine n’influence en rien mes décisions mais qu’également, il y a un temps pour tout. Je venais peut-être de confirmer ses impressions quant au fait que je serais inflexible, mais à cet instant-là,ce qu’il pouvait penser de moi m’importait réellement peu. Je n’étais pas prête à retarder de quelques minutes mon sommeil pour une conversation non urgente,bien nocturne et qui avait des chances de se dérouler plus tôt.

La plupart des gens s’imaginent qu’ils ont toute la vie devant eux pour réaliser certaines choses, la plupart des gens trouvent des prétextes pour ne pas saisir des opportunités en croyant que les portes resteraient longtemps ouvertes, la plupart des gens s’imaginent à tort et par peur qu’ils ne peuvent rien réussir par eux-mêmes et qu’il leur faut forcément une aide extérieure pour s’en sortir. Ces derniers se rendent compte bien tardivement que ce semblant d’aide ne leur a finalement été d’aucune utilité puisque le temps d’agir est passé. Alors au lieu de regarder à eux-mêmes, reconnaître où ils ont failli et prendre de nouvelles résolutions, ils s’en prennent aux autres, aux circonstances, à Dieu. Et pendant qu’ils se lamentent ou se fâchent, Dieu du haut de son trône reste absolument imperturbable, ni ému par les larmes, ni par les cris,ni par l’opinion du moment sur lui. La Bible dit dans Ecclésiaste 9:11 <La course n’est point aux agiles ni la guerre aux vaillants, ni le pain aux sages, ni la richesse aux intelligents, ni la faveur aux savants ; car tout dépend pour eux des temps et des circonstances >. En d’autres mots, la Bible dit qu’un professionnel peut perdre une course face à un inexpérimenté, qu’un David sans formation guerrière peut battre un soldat entrainé comme Goliath,que quelqu’un qui passait pour un idiot peut avoir les moyens de gagner sa vie, que le cancre de la classe peut devenir plus riche que le Major de sa promotion car tout dépend pour eux du temps et des circonstances.

Autrement dit, Dieu sait que nous n’avons parfois pas des qualifications requises pour atteindre nos objectifs,alors par Sa grâce, Il prépare pour nous des circonstances favorables au cours desquelles l’impossibilité devient possibilité,les rêves deviennent réalités, les destinées sont irrévocablement changées. En une seconde, une minute, une heure ou une journée,tout peut basculer en ta faveur. Sais-tu arrêter de regarder à tes incapacités pour déterminer le temps de Dieu ? Des gens sont morts pauvres, ou trop tôt, ou malheureux, ou emprisonnés parce qu’ils n’ont pas eu le discernement de déterminer le temps de passer à l’action, le temps de se séparer de certaines personnes, le temps de postuler pour un emploi ou d’aider une personne, le temps de semer pour récolter plus tard. Si Dieu ouvrait les yeux de notre entendement ce matin,beaucoup arrêteraient de Le blâmer ou de blâmer leurs parents, leurs origines ou les sorciers. Ils comprendraient simplement qu’ils ont manqué d’observer le bon moment..

 Arielle Heaven.