Eglise de Dieu ou du diable ?
Eglise de Dieu ou du diable ?

Avec la prolifération de ce qu’on a du mal à qualifier d’églises aujourd’hui, beaucoup de gens sont dans les meilleures conditions pour se retrouver en enfer. J’ai rencontré nombre d’individus qui pour justifier leur prétendue chrétienté ont tôt fait de vanter la dénomination à laquelle ils appartiennent. Tant de gens sont tellement convaincus que le simple fait d’être d’une dénomination ou d’une autre leur garantissait une place au paradis que j’ai fini par me convaincre qu’on prenait le bon Dieu pour un con.

Le pire c’est quand je regarde la télévision et que je vois ce prétendu homme de Dieu qui fait son auto-marketing : « Si le diable t’a jeté et que tu es tombé ici dans mon ministère alors tu es sauvé ». Étonnant n’est-ce pas ?

Eh bien, en face d’un tel blasphème, devinez ce que les fidèles ont fait … Ils ont applaudi et donné davantage d’argent. Il faut dire que pendant que notre « homme de Dieu » fait son one-man-show, la quête est perpétuellement ouverte et les gens « sèment pour le royaume ». Là n’est pas encore notre sujet. La question, c’est comment fait-on pour se retrouver en enfer alors qu’on mène une vie de bon religieux dans une église qu’on croit être la meilleure ?

Pour répondre à la question, faisons simple. Jésus-Christ n’étant l’apanage d’aucune dénomination, chers amis, croyez-le bien : ce n’est pas chez vous que Jésus est prêché le mieux. Ce n’est pas chez vous qu’on prie le mieux. Ce n’est pas non plus chez vous qu’on se comporte le mieux avec les fidèles. Votre Pasteur, Prophète ou Curé n’est pas le meilleur ministre de Dieu. Même le Pape ne l’est pas. J’étaye mes propos.

C’est dans la Bible que Jésus est prêché le mieux, pas dans votre église.

Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Lorsqu’ils furent arrivés, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs. Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. Actes 17.10-11

Si vous ne lisez pas la Bible – elle seule – en adoptant l’attitude des béréens et que vous prenez tout ce que vous entendez du haut de la chaire de votre église comme science infuse, vous n’êtes rien d’autre qu’un pigeon en puissance. Il paraît qu’une certaine église prétend que lorsque son gourou suprême prêche ex-cathedra, il ne commet jamais d’erreur. Cela s’appellerait, la doctrine de l’infaillibilité. Si vous en trouvez une trace dans la Bible, prévenez-moi s’il vous plaît. Les versets en haut en tous cas contredisent ce principe lui-même.

Si vous ne lisez pas la Bible – elle seule – en adoptant l’attitude des béréens et que vous prenez tout ce que vous entendez du haut de la chaire de votre église comme science infuse, vous n’êtes rien d’autre qu’un pigeon en puissance.

Observez plutôt la chose de près. C’est l’histoire vraie de ce soi-disant pasteur ivoirien qui couchait avec les filles de l’église en prétendant avoir reçu une révélation selon laquelle, les démons qu’elles porteraient ne sortiraient que de cette façon. C’est aussi le scandale des prêtres pédophiles qui ont abusé de tant d’enfants et se sont servis de leur autorité pour les empêcher de parler. C’est aussi votre histoire lorsque vous achetez régulièrement de cette huile bénie, de ces talismans un peu plus chics que les joujous africains (bougies, chapelets, …) avant de vous demander ce que cela a à voir avec la foi prêchée par Jésus-Christ de Nazareth.

En d’autres termes, si vous laissez un autre lire la Bible à votre place ; ou si vous faites comme la plupart des gens qui continuent de se débattre avec Louis Segond 1910 alors que des versions plus actuelles de la Bible autorisent une meilleure approche de la Parole de Dieu ; si vous préférez acheter tous les livres de votre gourou plutôt que de vous nourrir de la Parole de Dieu, eh bien, un jour vous aussi vous finirez pas faire comme ces sud-africains qui ont brouté de l’herbe parce que leur Pasteur le leur a demandé.

 Ce n’est pas dans votre église qu’on prie le mieux.

Si si. Dieu n’a jamais écrit dans la Bible que la prière d’un de ses serviteurs aurait tellement de puissance qu’Il se sentirait obligé de l’exaucer. Lisez-plutôt ce qu’écrit un homme dont Dieu s’est servi pour faire des prodiges. Un homme qu’Il a utilisé pour guérir, sauver et ressusciter physiquement.

De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ; Romains 8:26

Celui qui parle ici s’appelle Paul. Oui Paul. Son discours contraste avec celui de votre gourou qui prétend avoir solution à tout dans son église n’est-ce pas ?

La supériorité spirituelle auto-proclamée des prétendus « hommes de Dieu » est l’excuse rêvée pour empêcher certains de développer une vie personnelle de prière et de quête de Dieu. Ils sont traînés en laisse toute leur vie et sont sûrs qu’ayant fait tout ce que l’homme de Dieu a dit, ils iront au paradis. Rares sont les gens qui peuvent dire clairement comment on naît de nouveau et comment aller au paradis.

Aujourd’hui, on le sait, la prière est devenue un fond de commerce. L’homme de Dieu prie pour moi et moi je sème dans son ministère. Cette manière de simplifier le concept de la semence – d’autre disent la loi de la semence parce que c’est plus sexy – marche beaucoup en Afrique parce que ça ressemble à s’y méprendre à la stratégie de nos marabouts et autres juju-men.

En effet, rappelez-vous comment fonctionnent les choses de l’autre côté. Quand vous avez un problème, vous allez consulter. Le charlatan entre alors en contact avec les esprits et vous fournit une ordonnance à honorer pour qu’il fasse les sacrifices nécessaires. Ce qu’il vous dit, vous le suivez à la lettre sans réfléchir parce que tout le monde dit qu’il est très fort. Vous avez entendu certains de ses clients en témoigner.

La même arnaque est employée aujourd’hui par des faux pasteurs et des faux prêtres. Ils prétendent avoir le don de vision, ou être prophète. Si vous venez les consulter, il y a un prix à payer. Vous aurez droit à une ordonnance : huile d’onction, eau bénite, payer le Pasteur et le comité de prière pour jeûner particulièrement pour votre cas… Ensuite vous êtes amenés à vous abonner éternellement à cette pseudo-église qui se chargera de sucer le reste de moelle que vous avez tout en vous envoyant en enfer.

Jamais, au fond de vous, vous n’avez pensé que vous aviez le droit voire même le privilège de soupeser les esprits et de discerner si ce que ce gourou vous raconte est vraiment de Dieu. D’ailleurs, vous ne vous êtes jamais demandé ce que Paul voulait dire par « Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent ». 1 Corinthiens 14.29.

J’ai ainsi vu tellement de gens, y compris des intellectuels, entrer dans des églises sans avoir pris le temps d’en observer attentivement la base doctrinale. Ils ont été attirés par les attraits de la pseudo église. Ils ont regardé aux apparences. Pour nous autres qui ne concevons pas qu’on puisse devenir chrétien parce qu’un monsieur en robe vous a versé de l’eau sur la tête alors que vous étiez encore bébé, c’est du pareil au même. Vous y entrez comme un enfant et vous endoctrine… Or la Bible dit : L’homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne. 1 Corinthiens 2:15. S’il vous a suffi, d’une campagne, d’un séminaire, d’un colloque pour rentrer pieds joints dans une église et vous y engager … vous êtes en danger.

 J’ai ainsi vu tellement de gens, y compris des intellectuels, entrer dans des églises sans avoir pris le temps d’en observer attentivement la base doctrinale. Ils ont été attirés par les attraits de la pseudo église. Ils ont regardé aux apparences. S’il vous a suffi, d’une campagne, d’un séminaire, d’un colloque pour rentrer pieds joints dans une église et vous y engager … vous êtes en danger.

Aujourd’hui beaucoup de gens agissent comme si Jésus-Christ n’avait jamais vécu parmi les humains et n’avait pas donné un exemple à suivre aux bergers de Son église. Ils trouvent normal que leur Pasteur conduise une voiture de 150 millions parce qu’au fond, ils ont des aspirations similaires. Ce qu’ils viennent chercher là à l’église c’est la prospérité et l’élévation… Où sont donc passés ces bergers préoccupés par la vie des brebis et non point par leur engraissement personnel ? Pourquoi Jésus qui avait un ministère aussi prolifique, n’a-t-il pas fait du business pour financer son ministère ? Un prochain article en parlera… parce qu’une église ce n’est pas une colonie de vacances où on rentre et sort à son gré.

– Lisez la suite de cet article en cliquant ici.

Arnaud Karl Job