Arielle Heaven
Arielle Heaven

Nous étions allés au restaurant par une belle soirée et je ne sais pourquoi, mais ses yeux me paraissaient plus brillants que d’habitude. Dans son regard,un mélange pétillant de passion et de tendresse qui me faisait frissonner plus que je ne le laissais paraître. Et pour rendre cette soirée magique, les étoiles semblaient briller davantage lorsqu’on mit pied dehors, après avoir savouré un délicieux menu. J’étais aux anges. Ce n’était ni son anniversaire, ni le mien, ni la Saint Valentin encore moins la Noël. Mais il y avait comme un air de fête dans nos cœurs, comme si on avait quelque chose à célébrer sans pour autant savoir de quoi il s’agissait.

Nous avions flâné dans la ville avec une douce musique qui nous berçait, et comme pour prolonger ce moment, nous avions garé la voiture dans un parc dont les lanternes éclairaient un peu faiblement nos visages amoureux. Je ne sais pas pourquoi mais je l’ai trouvé plus beau ce soir là, et sous son sourire confiant,je me sentis à la fois femme et fillette, apaisée, rassurée, aimée. Je ne me souviens plus de qui fit le premier pas, mais bientôt nos lèvres se joignirent en un long baiser que même la sirène de la voiture de police passant à côté ne put interrompre. Je sentais en moi un brin de folie et une délicieuse envie d’outrepasser mes limites. Une fois. Juste une seule fois. Tout à l’heure,je redeviendrai raisonnable.

Je ne me souviens plus de qui fit le premier pas, mais bientôt nos lèvres se joignirent en un long baiser que même la sirène de la voiture de police passant à côté ne put interrompre. Je sentais en moi un brin de folie et une délicieuse envie d’outrepasser mes limites. Une fois. Juste une seule fois. Tout à l’heure,je redeviendrai raisonnable.

Au moment où ma main se frayait un chemin à travers sa chemise, mon regard fut attiré par une grande et large image murale. C’était l’image de Jésus avec son cœur tout rouge et saignant sous la morsure des épines. Un instant, la mémoire me revint à propos de mon vœu de chasteté. J’avais promis à Dieu que je ne m’ennivrerai plus du plaisir de la chair avant le mariage. Que faire? Respecter mon vœu ou céder à la tentation ?

Aujourd’hui, nous allons nous livrer, si vous le voulez bien, à un petit débat.

Pensez-vous impossible de rester chaste après avoir connu au moins une fois les rapports sexuels ? Pensez-vous que la Bible ne s’adapte plus à nos réalités quotidiennes et qu’au 21e siècle il est impossible de mener une relation sentimentale épanouie sans sexe ? Avez-vous songé au moins une fois à opter pour l’abstinence mais par peur d’être trompé(e) ou abandonné (e) par votre partenaire, vous avez renoncé à cette idée ?

Ce matin,à nous tous la parole. Musulmans, athés, chrétiens, païens, toutes religions confondues. Une seule condition cependant : AUCUNE PAROLE VULGAIRE NE SERA TOLEREE. Merci.

Arielle Heaven