Une de plus, une de trop.

“La patient montrait des bleus sur les testicules et le pénis. Il a été opéré, et se rétablit normalement.”. Vous le saviez déjà, les médecins ont un langage assez spécial pour dire des choses simples. Je vous traduis tout ça : “on vient de lui amputer le zizi”.

Les fameuses pilules bleures
Les fameuses pilules bleures

Eh oui, un colombien de 66 ans vient de perdre son membre le plus noble pour avoir voulu impressionner sa copine. Papi viagra comme il convient désormais de l’appeler, a semble t-il forcé la dose du très célèbre médicament et cela alui a coûter très très chair … j’allais dire cher. La surdose de la pilule bleue a provoqué les symptômes suivants : érection de plusieurs jours (on espère qu’il en a profité), inflammation, fracture et enfin gangrène.

Il faut dire que par ces mêmes temps, le comprimé miracle s’est associé à l’ange de la mort. Un Yéménite de 25 a rendu l’âme suite à une overdose de viagra alors qu’il préparait sa nuit de noces.

En attendant de lancer le débat, rappelons à tous que le viagra est un médicament qui nécessite l’ordonnance d’un médecin et qu’il n’est pas recommandé aux personnes souffrant de problèmes cardiovasculaires. Avis aux accrocs !

Alors les amis, le viagra on en fait quoi ?

Arnaud Karl Job